30px; }
Welcome Visitor:

N°126 Pimax février 2001

Onglets principaux

Texte: 

Jeux et Familles en fête ! La nouvelle édition de " Jeux et familles en fête " a comme chaque année rempli son objectif : réunir un public nombreux et de tous âges, pour partager tout simplement le plaisir d’être ensemble à jouer et rire. Merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette fête.
• L’Association de quartier de CLB, dont les membres se sont mobilisés à la préparation de la salle et à l’animation des jeux dès 9h du matin ; l’Association des jeunes de Maxéville, qui s’est chargée de la tenue de la buvette et de la distribution des goûters ; Jeunes et cité qui tout l’après-midi a animé un jeu de réflexion " Le Lynx " ; le Club des arts qui a usé ses crayons sur les adorables frimousses des enfants, les transformant tantôt en chat, tantôt en souris… pour leur plus grand bonheur !
• Serge El Founi, adjoint délégué " Jeunesse – animations - Sports ", a été fidèle à un des rôles qu’il tient chaque année - animer la salle avec un jeu de questions-réponses – faisant ainsi treize heureux gagnants qui se sont partagés trois abonnements d’un an à la ludothèque de Maxéville et dix bons cadeaux Fnac d’une valeur de 50 F.
• Gisèle Vatry, adjointe déléguée aux affaires scolaires et à la petite enfance, était sur le pied de guerre dès 9h, tantôt dans la salle pour faire découvrir les nouveautés de la ludothèque, tantôt à
l’accueil ou au vestiaire.
• Michèle et Audrey, animatrices de la ludothèque, ont rangé les centaines de cartes, dés et autres menues pièces de jeux.
Les personnels de la Mairie présents ont accueilli le public avec disponibilité et sourire.

Et surtout, merci à ce public chaleureux et fidèle, dont la présence a largement récompensé toutes celles et ceux qui se sont impliqués à la préparation et au bon déroulement de cette journée. Merci à lui également pour son interêt des jeux mis à disposition…
L’implication des bénévoles et la participation de nombreuses familles ont contribué également à apporter autant de soleil et de chaleur au CILM qu’il y en avait à l’extérieur ce 21 janvier

Vidéo jeux et familles en fête 2012

Articles similaires

Pimax novembre 2012

Texte: 

Je vous propose une nouvelle rubrique qui fera donc l'objet sur le magazine mensuel de maxéville qu'est le PiMax édition novembre 2012. Pour l'instant, je vous propose de consulter cette édition par le diaporama de facebook qui est un service gratuit. J'aurais souhaité pouvoir vous le proposer en format pdf afin de pouvoir grossier les articles mais cela me coûterait une location d'un serveur spécifique à 80 € HT par mois ce qui représenterait un coût de 1 148.16 € par /an que je paierai à vie si je souhaite conserver toutes les données. Or étant une association à budget limité, je dois limité mes dépenses mais comme dirait le proverbe : "si tu n'as pas de sous, faut avoir des idées".

Je pense avoir suffisament d'idée pour justement survivre dans ce monde numérique. Le PiMax étant un magazine papier avec un nouveau format qui est pratique pour moi car je peux ainsi archiver ce mensuel qui relate donc la vie de ma commune. Qu'y-a-t-il donc ce mois-ci à découvrir sur maxéville ? Nous y retrouvons le mot du Maire à la première page ce qui tout à fait normal, puis à la deuxième page, il y a un article sur le fleurissement de Maxéville dont je vais m'attarder quelques lignes.

Tout simplement parce que notre association a participé à un reportage sur le fleurissement de Maxéville. Lors de cette participation, je n'avais aucune connaissance en la matière, cela ne m'a pas empêché de réaliser ce reportage dont je ne sais pas s'il y a eu des répercussions, où si le reportage a pu servir à quelque chose. Par contre, aujourd'hui, cela sert à illustrer ce qu'est le fleurissement de maxéville à travers ce reportage que vous pouvez consulter en cliquznt sur la photo ci-contre. (je trouve que la photo manque de qualité, normal car il s'agit d'une photo numérisé à partir du magazine)

A la page trois, nous trouvons un article sur l'éducation avec un interview de Georges Mayeur.. Ensuite à la page quatre, il y a l'agenda dont je m'inspirais pour relayer l'information sur le site. Je suis persuadé qu'il y a d'autres événements à proposer mais les associations ne contribuent certainement pas à l'agenda. Il y a plus de 50 associations répertoriés sur la commune de Maxéville, par conséquent il devrait y avoir davantage de propositions. Bref, il reste donc du travail à faire pour ce service dont je pense qu'il faudrait développer.

A la page six, il y a le compte rendu des délibérations du conseil municipal du 24 septembre 2012 dont j'ai pu être présent pour la captation. La page sept y figure la "tribune libre de l'opposition" pour le groupe Municipal de gauche, Christophe Choserot. Et la dernière page concerne le retour en images ce qui serait bien si on pouvait avoir davantage de photos. Peut-être que je devrais envoyer un devis à la Mairie pour proposer mes services de photographes. Ainsi je pourrais  mettre à disposition des photos de ce qui s'est passé durant le mois sur un site internet.

Et pour terminer l'article sur ce PiMax, il y avait une invitation gratuite pour assister à un match du Nancy volley Maxéville Jarville pour le samedi 10 novembre 2012, un coupon valable pour deux personnes. Il s'agit d'une très bonne initiative pour faire connaître ce sport. Le seul regret est que ce soit seulement à partir de cette année. Car il me semble que c'est la troisième année consécutive que le Nancy volley bénéficie d'une subvention conséquente de la Mairie, et c'est seulement cette année que les habitants de Maxéville puissent aller voir un match de volley. Cela aurait été cool si c'était tous les matchs, ainsi on ne pourra plus dire durant le conseil municipal que le Nancy Volley est un gouffre financier tant il a besoin de subvention. Quel est le rapport entre la subvention et l'invitation me direz-vous ? Je pensais qu'avec les subventions reçues par le Nancy Volley Maxéville Jarville, les habitants de Maxéville pourraient bénéficier d'une façon ou d'une autre. Par exemple, permettre aux habitants d'assister au match sans payer l'entrée, ou de créer un fan club avec les habitants pour motiver l'équipe, de faire connaître ce sport en demandant aux joueurs de le promouvoir. Je suis déçu légèrement malgré ma contribution lors de la première année où j'ai suivi ce club. Durant une année entière où j'ai fait la captation de pratiquement tous les matchs dont vous pouvez le revoir sur le site www.nancyvolley.fr. Pas une seule fois, où le club nous a proposer une boisson, nous avons payer nos propres consommations.

Et pourtant, lorsque j'entend que le Nancy Volley Maxéville Jarville bénéficie des sommes de plus de 40 000 € de subvention pour l'image que pourrait avoir la commune grâce à ce sport. Je n'ai retenu que le club pouvait bénéficier beaucoup de gratitude de la commune mais que pour autant le club ne fera pas bénéficier cette somme aux habitants. Maintenant, je me trompe peut-être car je ne suis pas dans la confidence. Bref, malgré cette invitation, je n'irai pas. Et pourtant c'est un super sport, on est pris dans le jeu lorsqu'on assiste à un match.

N°140 PiMax mai 2002

Texte: 

” Regards croisés : Quand la science rencontre la fiction ” La ville de Maxéville, le CNRS et l’association Galaxies invitent tous les Maxévillois à participer àla projection et aux échanges  organisés sur le thème de l’intelligence artificielle et des robots le : Jeudi 23 mai 2002 au CILM à 20h. Entrée libre.

"Robot sapiens" : un film documentaire projeté dans le cadre du festival du film de chercheur et le festival "les Imaginales" d’Epinal. "Robot Sapiens" présente l’état actuel des recherches sur l’intelligence artificielle, ses potentiels et les angles d’étude privilégiés. Particulièrement original, celui d’AnimatLab au Laboratoire d'informatique de l'Université Paris 6 réfléchit aux capacités d’apprentissage des robots. Pour prémisses de ses travaux, il pose que l’évolution de l’homme au cours des siècles est due à sa capacité d’adaptation à son environnement. Ce laboratoire cherche à faire "évoluer" des petits robots en croisant leurs programmes informatiques à chaque génération, jusqu’à ce qu’ils parviennent à progresser et à s’adapter à leur environnement. Des robots en forme d’insectes qui évoluent tout seul en apprenant : voilà qui ressemble à de la science-fiction ! Il s’agit pourtant d’une recherche scientifique très sérieuse, pleine de promesses, au dire de ses promoteurs.

N°172 PiMax avril 2005 - 9ième bourse aux plantes

Texte: 

Le vote du budget communal est l’occasion pour le Conseil Municipal de choisir les orientations de l’action publique. Pour 2005, c’est chose faite depuis le 29 mars, avec des impôts communaux en baisse. Instituée par la loi d’orientation pour la ville, votée en juillet 1991, la D.S.U (Dotation de Solidarité Urbaine) est calculée en fonction de l’indice de ressources et de charges d’une ville. Recalculée dans le cadre de la loi de cohésion sociale adoptée en décembre 2004, son augmentation est bien légitime au vu de la configuration de Maxéville et de l’action sociale menée depuis longtemps. Concrètement, l’augmentation de la D.S.U permet une baisse des taux d’imposition et pour le contribuable maxévillois, un retour à la valeur de 2003 (qui n’avait pas augmenté depuis 1999), soit 2,2 %. La ville continuera par ailleurs à renforcer les moyens nécessaires aux actions sociales et éducatives telles l’aide aux loisirs et aux vacances, la participation aux projets d’Ecoles et le partenariat avec les associations, pour une offre diversifiée d’activités et de services.

L’implantation d’IRH Environnement sur le site Saint-Jacques II, lieu symbolique pour la Ville, rejoint cette préoccupation, puisqu’un des piliers de notre action est l’emploi. Cette avancée vers l’implantation d’une entreprise marque bien la volonté de la Mairie. Même s’il faut bien d’autres créations d’emplois ! Pour finir, et puisque le printemps nous promet des activités «vertes» je vous invite tous à participer à la Bourse aux Plantes du 2 avril.

Votre maire, Henri Bégorre

N°189 PiMax novembre 2006 - Fête de la Saint Martin

Texte: 

Un concert, un défilé, un spectacle et une belle histoire...
" La renommée de Saint-Martin, «l'homme au manteau partagé », a traversé les siècles et franchi les océans. Quatre cent quatre vingt cinq communes en France portent son nom et près de trois mille sept cent églises lui sont dédiées ! Partout dans le monde on retrouve l'image de Martin découpant sa tunique. De la Hongrie à l'Italie, des pays nordiques à l'Argentine, de l'Allemagne aux Caraïbes, le geste du légionnaire romain est devenu le symbole de la charité." La Ville de Maxéville et l’association FALC vous invitent tous à participer, le dimanche 12 novembre à la 17ème édition de cette fête du partage et de l'amitié.
 

Vidéo édition 2011

 

Nouveau cette année ! un concert gratuit à l'église SaintMartin
Pour un avant goût de fin d'année, venez écouter des chants religieux traditionnels, du monde d'hier et d'aujourd'hui, des chants de la liturgie Orthodoxe Russe et de Noël… Interprétés par le choeur d'hommes des Petits Chanteurs
de Nancy, ils rendront hommage à Schubert, Mozart, Rameau, Beethoven mais aussi à Claude Nougaro, Michel Fugain et aux Compagnons de la Chanson. Il y en aura pour toutes les oreilles !
Le dimanche 12 novembre à 15h30

A partir de 16h30, une grande vente de lanternes sera organisée dans le parc de la mairie. Confectionnées par les enfants et les parents du jardin franco-allemand Pumuckl de l’association FALC et par les enfants des Centres de Loisirs maxévillois, elles seront toutes allumées pour le grand défilé.

Défilé des Lanternes
Le grand défilé partira du parc de la mairie à 17h15. Au son des fanfares de Ramstein et de Maxéville, le cortège parcourra les rues Paul Richard, Charcot, du 15 septembre, Courbet, Gambetta, de Lorraine, Solvay, de la Justice pour revenir rue du 15 septembre et place de la mairie avant de revenir au parc, tout illuminé de torches flamboyantes. Pensez aux petites bougies sur les rebords de fenêtres !

Spectacle de Saint-Martin
Dès 18h30, vous êtes tous attendus dans le parc de la mairie pour la reconstitution de l'histoire de Saint-Martin, en particulier de l'épisode du partage du manteau. La mise en lumière sera assurée par Olavach, association maxévilloise de techniciens scénographes. "Martin entre dans l’armée romaine : en tant que fils de vétéran, il a le grade de circitor avec une double solde ; le rôle du circitor est de mener la ronde de nuit et d’inspecter les postes de garde. C’est lors d’une de ces rondes de nuit, qu’un soir d’hiver 338 à Amiens, il partage son manteau avec un déshérité transi de froid car il n’a déjà plus de solde après avoir généreusement distribué son argent. Il tranche son manteau ou tout du moins la doublure de sa pelisse et la nuit suivante le Christ lui apparaît en songe vêtu de ce même pan de manteau ; il a alors 18 ans. Là se mêlent le réel et la légende." Un grand feu sera allumé à l'issue du spectacle et chacun pourra se réchauffer et se restaurer de Bretzels, saucisses, soupe à l'oignon, vin chaud et chocolat...

 

Pimax N°205 avril 2008 - semaine de developpement durable

Texte: 

Le 15 mars dernier, vous étiez nombreux à venir assister à l’installation du nouveau conseil municipal, moment important dans la vie d’une commune. En plus de la photo de groupe que vous trouverez sur cette première page, je vous invite à découvrir les délégations confiées aux adjoints et conseillers délégués en page 2.

N’hésitez pas à les rencontrer, à leur faire part de vos préoccupations ou de vos idées. Je suis naturellement également à votre écoute : l’échange reste le moyen le plus sûr de pouvoir se connaître et faire avancer des projets. Une fois de plus ce mois d’avril vous propose de
nombreuses animations, manifestations. Pour les plus jeunes, le programme pour cette période de vacances va sûrement les ravir.

Votre maire

Pimax N°220 octobre 2009 - Grande Première pour le volley au Complexe Marie Marvingt

Texte: 

Le vendredi 16 octobre à 20h, le 1er match à domicile du Nancy Volley Maxéville Jarville pour sa 1ère année en Pro B se déroulera au complexe sportif Marie Marvingt, où le club a désormais établi ses quartiers. La 1ère saison de son histoire parmi l’élite s’annonce d’ores et déjà mémorable.

L’adversaire du jour : Asnières, qui évoluait jusqu’à l’année dernière en Pro A, le plus haut niveau français. Face à cette équipe redoutable, les hommes d’Emmanuel Dumortier auront à coeur de démontrer devant leurs supporters que le club a toute sa place parmiles Grands du volley français ; un sport où, rappelons-le, la France compte parmi les meilleures nations au monde ; comme le démontre sa récente seconde place aux championnats d’Europe.

Face à l’ogre asniérois et tout au long de la saison, les volleyeurs auront besoin du public Maxévillois pour les aider et les soutenir dans cette grande aventure sportive qu’est la Pro B.

Maxéville au grand complet se mo bilise donc : Simon Goldin, chanteur Maxévillois, viendra même animer la mi-temps… Le haut-niveau s’invite à Maxéville pour une saison prometteuse.

Pimax N°235 février 2011

Texte: 

Je ne me souvenais plus que c'était en février 2011 que j'ai changé d'adresse. Ainsi, du nom de domaine www.ktstv.info, je suis passé à www.maxeville.tv

On peut dire que cette date marque la naissance de la webtv et que la période qui précède était une période d'essai. Donc, cela fait déjà trois ans que j'écris mes articles. Qu'est-ce que cela va être dans dix ans ?

le mot du maire

Chères Maxévilloises,
Chers Maxévillois,
Alors que s’achève la période des
voeux, je souhaiterais revenir sur un
sujet important pour la Mairie, sujet
que j’ai abordé lors de la cérémonie
des voeux : il s’agit de la réorganisation
des services qui s’opère actuellement
au sein de notre collectivité.
Nous nous sommes efforcés de tirer
profit des expériences de tous pour nous remettre en question :
revisiter intégralement nos modes de fonctionnement, la qualité et
l’efficacité de nos prestations, les conditions du dialogue avec nos
partenaires.
En effet, c’est en travaillant sur le développement de nos compétences
individuelles mais également collectives, en réaffirmant les responsabilités
de chacun que nous entretiendrons un climat propice à
l’efficacité et à l’épanouissement de tous.
Opérationnellement, la réussite de cette nouvelle organisation repose
tout d’abord sur la complémentarité entre élus et services ; mais
également sur la bonne collaboration qui s’opère entre un Maire et
son Directeur Général des Services. C’est une véritable relation de
confiance qui doit s’établir entre chacun afin d’être plus efficace dans
nos relations avec nos habitants, avec chacun de vous.
Si l’organisation est primordiale, sachons également la
transcender pour nous concentrer sur le fond, sur les
vraies priorités de l’action publique