30px; }
Welcome Visitor:

Etats généraux de l'enfant à Nancy

Onglets principaux

J'ai reçu une invitation de la mairie de Nancy pour participer à l'état généraux de l'enfant qui fête ses 10 ans cette année. Le rendez-vous a eu lieu à 16h00 rue michel Ney à l'auditorium. Et c'était la première fois que je vais faire une captation dans cette salle, à force je vais connaître toutes salles de Nancy. J'avais pas trop envie d'y aller parce que je ne savais pas en quoi cela consistait. Une fois arrivé au deuxième étage, je rentre dans la salle à moitié remplie. Une demi heure plus tard, il n'y a presque plus de place.

Une collègue étati déjà prête ,disponible à filmer tandis que j'installais tranquillement mon trépied acheter chez boulanger à moindre coût. Elle avait un super trépied qui doit valoir une fortune, et une caméra plus adaptée. Sa tête me disait quelque chose, où est-ce que j'ai déjà pu voir ce visage. Parfois, il faut un certain temps pour que la mémoire revienne. Ben oui, c'était l'année dernière, à la fête du 1 er mai à Maxéville avec le partie socialiste. C'est la journaliste de France 3.

Bref, monsieur Rossinot début son discours durant plus de 10 minutes, je laisse tourner la caméra en continu pour me concentrer sur ce qu'il dit. J'avoue qu'il y a certain point où je suis d'accord avec lui. Il est indéniable que la jeunesse actuel passe plus de temps sur les écrans, tous supports confondus (télé,ordinateur, téléphone portable, tablette), au lieu de lire tout simplement. En tant que père d'une fille de 10 ans, je me rends compte de cette situation, et là une question me traverse l'esprit.

Partant de ce constat, que peut-on faire ? Sachant, qu'aujourd'hui on ne peut echapper à internet et ce qu'il y a autour. C'est à dire , les mails, les devoirs sur le site de l'école, facebook (heureusement qu'elle n'a pas encore un compte), youtube et google. On est constamment connecter malgré tout. Sauf si on décide de se couper de cette technologie.

Il est alors proposer plusieurs atelier afin de pouvoir échanger des points de vues sans retenus. C'est une très bonne initiative. D'ailleurs, je devais voir Chantal Carraro mais comme le débat a durer plus d'une heure trente, je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin pour savoir comment je pouvais contribuer à l'état généraux de l'enfant à travers son atelier.

Il y avait de nombreuses questions dans la question. Tous les sujets étaient abordés comme le handicap, le sport, le lien entre les générations, la violence, l'école et l'amour. J'en oublie certainement mais comme j'ai pu filmer la table ronde, je vous suggère de regarder tranquillment cette vidéo avec attention. Je suis très content de pouvoir finalement filmer un débat aussi passionnant qu'est l'enfant.

J'ai aperçu de loin une connaissance qu'est Guy VANCON que je devrais certainement revoir au téléthon ce samedi au CILM organisé par le comité des fêtes du champ-le-boeuf présidé par Yves PINON, une animation gratuite pour contribuer à ma façon au téléthon 2012.

J'ai aussi coupé le débat en 3 parties afin que ce soit plus facile à regarder.

Commentaires

Le lancement des Etats généraux de l'enfant dans la ville s'est tenu le samedi 24 novembre au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Nancy.

Pour célébrer ses 10 ans d’engagement concret et quotidien, Nancy, en lien avec le Grand Nancy, organise les Etats Généraux de l’Enfant dans la Ville.
L’occasion de faire un point sur le chemin parcouru mais aussi de réfléchir ensemble à la manière de répondre aux attentes des familles et aux questions qui concernent les jeunes d’aujourd’hui et de demain.

Les Etats Généraux de l’Enfant dans la Ville proposeront à travers des forums de proximité, des temps d’écoute et de discussion, d’apporter collectivement des contributions bénéfiques.

Pour que ces Etats Généraux de l’Enfant soient un véritable moment partagé pour impulser une nouvelle ambition pour la jeunesse nancéienne, Nancy compte sur la participation et la mobilisation forte de nombreux acteurs institutionnels, associatifs, individuels ou familiaux.

Vous pouvez ainsi vous impliquer dans les groupes thématiques suivants :
- Grandir en Ville, le soutien à la parentalité.
- Parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes.
- L’enfant dans l’espace public, l’enfant dans le débat public
- Épanouissement de l’enfant par la culture et le sport.
- Bien-être de l’enfant : santé, biodiversité et qualité du cadre de vie.
- Ouverture aux autres, ouverture au monde.
- Accompagnement des jeunes dans la construction de leurs projets

Pages

Articles similaires

Projet vidéomaton MJC Beauregard - Etats généraux de l'enfant dans la Ville

Texte: 

Publiée le 11 avril 2013

La MJC Beauregard à Nancy a travaillé sur un projet vidéo dans le cadre des Etats généraux de l'enfant dans la ville.

 

Espace public : Interviews

Texte: 

Dans le cadre de ma participation aux états généraux de l'enfant de la ville de Nancy, sur la thématique de l'enfant dans l'espace public, l'enfant dans le débat public, je suis chargé de faire un reportage vidéo et un rendu vidéo. Pour l'instant, je n'ai réussi qu'à faire un clip vidéo de présentation de cette thématique. Il ne s'agit pas d'une version finalisée car je n'ai aps encore visionner les différents interviews que Geoffroy a fait.

Etat généraux de l'enfant dans la ville - Vidéomaton citoyenneté

Texte: 

Publiée le 2 avril 2013

Participez au vidéomaton des Etats Généraux de l'Enfant dans la Ville et partagez vos témoignages. Un stand est déployé sur différents sites de la ville (MJC, écoles, centre social,...).

ALADV

Texte: 

Ce vendredi 9 mars vers 20h00, je me suis rendu au clos des sages à Maxéville pour rencontrer Claudine LEBRUN pour une expérience de repas dans le noir dont j'en ai entendu parler dans le pimax de mars. Et je me suis garé sous le pont de Maxéville pour ensuite demander mon chemin car je ne suis jamais allé au clos des sages.

Une fois trouvé mon chemin, j'ai pu donc interviewer madame LEBRUN et aussi monsieur MAYEUR adjoint à l'handicap. Ce fut une expérience instructive de pouvoir écrire son prénom en braille, de omprendre comment on apprendre à lire avec ses doigts. J'aurais aimé pouvoir participer à l'expérience du repas avec les 40 autres inscrits mais j'ai pris mon repas avant d'y aller.

Festival echec à la Fnac

Texte: 

Ce reportage, je l'ai effectué uniquement parce que l'association ayud'art tenait un stand et que je connaissais la présidente. C'était à la Fnac et les joueurs étaient très concentré, forcément c'est un jeu de réflexion.

 

Replantation d’arbres place d’Alliance

Texte: 

Samedi 24 novembre à 12 h. J'ai reçu une invitation par la mairie de Nancy pour la replantation des arbres sur la place d'Alliance. Je ne sais pas pourquoi j'ai eu cette invitation mais j'y suis allé parce que je répond toujours présent par une invitation dans la mesure où je suis disponible et puis cela pourrait aussi concerné mon dossier sur la ville neuve de charles 3.

Mister Tacos, la première fois que j'en mange

Texte: 

Pierre c'est quoi des Tacos ? Je ne sais pas c'est la première fois que j'en mange. Alors à quoi cela ressemble t-il ? Mister Tacos est un restaurant rapide dont la plupart de la clientèle est composé de jeunes, très jeunes, des étudiants en général. A l'intérieur, il y a quatres tables de quatres places et deux tabourets face à la vitrine avec deux chaises hautes.