Welcome Visitor:

Max'Anim

Onglets principaux

Commentaires

Ajouter un commentaire

Articles similaires

La salle de musculation restaurée !

Texte: 

Jeudi 6 février à 18h30 avait eu lieu une réunion entre les usagers de la salle de musculation du Complexe Léo Lagrange et Monsieur le Maire Henri Bégorre et Jean-Pierre pour une mise au point sur l'équipement de cette salle suite au courrier collectif que j'ai envoyé au Directeur de la MJC et le Maire.

Sans mettre en cause le personnel de la commune, nous avons indiqué que la salle se dégradée et qu'il manquait quelques équipements sportifs pour exercer corectement ce sport qui réunit chaque jeudi soir de 19h à 20h30, douze adhérents. Que cette salle étati fréquenté certainement par d'autres utilisateurs que les adhérents de ma MJC, et qu'ils prenaient pas soin du matériel. Après une bonne demi-heure de discussion, où chaque partie a pu s'exprimer sans retenue,il est convenu d'apporter au fur et à mesure des améliorations sur la salle tant sur le plan de l'équipement tant sur le plan d'utlisation. D'ailleurs, on peut voir sur les photos que j'ai poster sur mon compte facebook, que Jean-Pierre a été très réactif pour restaurer la salle ainsi que la remise en état des équipement défectueux.

Cette réunion était dû au fait que le responsable hiérarchique n'était pas au courant de nos soucis, ainsi Martine et Jean-Pierre ont appris la nouvelle directement par Monsieur le Maire ce qui n'est pas du tout conforme au protocole. Alors bien entendu, ça peut provoquer un quipropro qui s'est vite résolu suite à cette mise au point. Nous avons tous indiqué au Maire que le personnel n'était en rien coupable en quoi que ce soit, que leur travail était très satisfaisant. Il fallait simplement leur tenir au courant de nos problèmes. Et qu'ensuite, les informations étaient remontés à la hiérarchie supérieur.

Conclusion, je ne serais pas le prochain schwarzenneger malgré mes trois ans d'inscription, je pense que je peux encore m'insrire durant dix avant de pouvoir être un chipendale.

Arche de Noël à Maxéville

Texte: 

Durant le week end du 18 et 19 octobre 2014, à la salle du parc, les bénévoles de l'association "L'Arche de Noël et l'arbre de Noé" a organisé sa brocante au profit d'enfants défavorisés.

La présidente Marie-Christine Debet que j'ai eu le plaisir de faire un interview an 2009 s'est de nouveau prêter à cet exercice de parler devant une caméra pour notre webtv. La salle du parc derrière la mairie était remplie de divers objet, chacun pourra trouver son bonheur.

En discutant avec la présidente, elle m'informe que l'association existe depuis presque 20 ans, la moitié de mon âge. Profitant d'une manifestation d'octobre rose dans le parc de la mairie avec une séance de Qi Gong, il y eu beaucoup de monde. Le beau temps était même au rendez-vous. 

Une anecdote qui n'a rien a voir avec l'évènement, c'est le téléphone portable de Marie-Christine qui a d'ailleurs passé sa journée à donner des coups de téléphones pour informer de la brocante. Je l'ai relayer sur mon compte facebook et sur mon site internet. C'est un téléphone énorme par rapport à sa main, forcément c'est un galaxy note. 

Je lui ai fait la réflexion car je trouvais marrant comment elle le portait pour téléphoner.

 

Atelier circulation à Maxéville

Texte: 

La réunion de "l'atelier circulation" a débuté par une présentation par Alain Simon, conseiller municipal, du rapport commandé par la mmunicipalité concernant le comptage des véhicules et les relevés de vitesse au centre-ville. 

Plus de 4 000 véhicules empruntent la rue de la République chaque jour. Globalement les vitesses sont respectées sur l'ensemble de la zone 30 sauf dans la partie haute de la rue République. On a appris que Pièces Auto 54 avait engagé un nouveau recours contre la procédure d'expropriation ce qui freine les projets envisagés sur le secteur (voirie, parking d'interconnexion). Olivier Pivel, adjoint déléué à l'urbanisme, a présenté le projet de maison médical (Maison Dupuis) indiquant que l'ouverture était prévue pour le second semestre 2017 :" Un cabinet médical ouvrira au rez-de-chaussée, il comprendra des infirmiers, médecin, orthophoniste, kiné...Une salle commune est prévue.".

Des permanences en mairie seront proposées pour les personnes intéressées par ces logements adaptés aux personnes âgées. Les grandes lignes du projet d'aménagement et de sécurisation du carrefour devant la mairie sont connues : création d'une plateforme surélevée munie de codes couleurs, trottoirs élargis, suppression du tourne à gauche, création d'une bande cyclable...Jacqueline Ries, adjointe au maire déléguée à la participation et au cadre de vie et Céline Roussel, mission participation citoyenne, ont annoncé que le flagrant délit de non-ramassage des déjections canines serait verbalisé à partir du 9 mars (35€).

On estime qu'il y a 800 chiens sur la commune. La commune prévoit de distribuer 40.000 sac par an. Outre les distributeurs, on peut s'n procurer en mairie, dans les commerces, pharmacies et dans les gymnases de la ville. Autre point noir, les conteners à poubelles qui encombrent les trottoirs. Les élus ont annoncé que le marché des producteurs locaux prendra ses quartiers aux Brasseries tous les jeudis de 16h à 19h, à compter du 2 avril 2015.

Le MIG en plein boum

Texte: 

Ambiance de discothèque samedi après-midi à la salle du parc. Ils ont tous pu danser et s'amuser sur un large panel de musiques choisies par eux.

La mini-boum enfants offerte aux jeunes Maxévillois a tenu toutes ses promesses grâce à l'organisation aux petits oignons de Jean-Christophe Guenichon et de sa sympathique équipe, Christian, Marie-Thérèse et Jiji le clown.

Une quarantaine de 10-14 ans ont participé à l'animation. Les mamans avaient même gentiment apporté de délicieux gâteaux concotés par leurs soins tandis que l'association Max'Inter-générations vendait des boissons à petits prix. Aux platines, Cricri le disc-jockey diffusait des musiques actuels à leur goût et notamment du hip-hop ou des tubes que l'on entend sur les meilleurs dancefloor.

Le MIG prépare évidémment d'autres rendez-vous pour les enfants qui seront informés ultérieurement mais aussi une fête polonaise dans le parc, le 9 mai, puis le barbecue des Amis du Parc le 17 mai et quelques thés dansants qui seront organisés à la salle des Carrières avec Radio caraïb Nancy mais les dates ne sont pas encore arrêtées.Le mI

G sera également présent pour la fête des fraises les 13 et 14 juin, une édition inédite car des animations sont annoncées dans les quartiers le samedi ainsi qu'une brocante le dimanche autour du parc. Quant à la fête foraine et des fanfares, elle a été différée à une autre date. Une fête du jeu dans le parc avec la ludothèque est aussi prévue le 6 juin.

Article de l'Est républicain

Aux portes de l'apprentissage industriel

Texte: 

L'opération séduction organisé samedi 4 avril 2015 par le centre de formation des métiers de l'industrie de Maxéville a bien fonctionné. Les jeunes et leurs parents ont défilé toute la journée pour visiter les locaux et découvrir les formations proposées.

"C'était l'objectif de l'Union des industries des métiers de la métallurgie qui s'attache en ce moment à donner une image moderne à l'apprentissage industriel. FIlières qui ouvrent non plus sur des carrires au rabais mais sur des métiers technologiques bien rénumérés et d'avenir. AInsi les visiteurs ont été accueillis devant des stands interactifs, des vidéos très engageantes et dans des ateliers modernes.

Le petit robot humanoïde que l'IUMM présente à toutes ses manifestations a mis l'accent sur l'innovation vantant une industrie du futur. Au premier étage de nombreuses entreprises du réseau renseignaient les visiteurs qui pouvaient directement déposer leur dossier de pré-inscription. Si l'industrie courtise les apprentis c'est qu'ils ne sont pas assez nombreux dans certaines filières (chaudronnerie, soudure...).

Un paradoxe alors que les entreprises ont des postes à pouvoir. Fanny Feller-Noris, directrice du pôle de formation des industries technologieques de Maxéville, se montrait satisfaite de cette seconde journée de portes ouvertes. L'objectif fixé était de 200 nouveaux candidats. Et de souligner que la réalité de l'industrie aujourd'hui est celle des métiers qui recrutent. "85% de nos jeunes diplômés sont embauchés dans les 6 mois", ajoute-t-elle. Les visiteurs ont pu échanger avec les formateurs et les apprentis présents pour promouvoir les formations.

Des méters qui recrutent

Jean-Edouard Louis a parlé de son parcours atypique : "Un Bac S puis un BTS commercial (MUC) avant de me tourner vers l'apprentissage industriel. Je suis en première année de BTS assistances techniques d'ingénieur. La formation au CFAI est très bonne, on nous considère comme des professionnels, il y a une excellence cohésion de groupe. Je travaille en tant qu'apprenti chargé d'affaires chez GNT à champigneulles et je ne le regrette pas, l'entreprise est spécialisée dans la maintenance industrielle. DEux semaines à l'école deux semaines en entreprise. On a déjà un pied dans l'entreprise et ça, c'est une chance".Martial Munier, présiden

t de l'UIMM, Christophe Bouton, chargé innovation et compétences ont reçu Jean-Yves Le Déaut, Christophe Choserot et Jeannine Dougoud du conseil de communauté du bassin de Pompey.

Article de L'est républicain