Welcome Visitor:

C'rayon de soleil - Le clow chamalo

Onglets principaux

Texte: 

Samedi 10 décembre, j'étais donc à la maisond e quartier de St Nicolas à Nancy pour un spectacle avec C'rayon de soleil. Ce spectacle pour enfants dure environ une bonne heure et c'étati pas facile pour chamalo de captiver les enfants durant tout ce temps. En plus, il venait d'aligner 18 heures pour le téléthon sur le monocycle et n'a pratiquement pas dormir. On voyait bien que la fatigue était au rendez-vous mais cela n'a pas empêcher les enfants d'admirer les tours qu'il a proposé. Le saint Nicolas est venu clôturer ce spectacle. Voici quelques lignes pour vous décrire chamalo.

 Il était une fois, il y a fort longtemps, un clown qui égayait le quotidien de nombreux enfants de notre petite cité lorraine. Rien qu’avec son nom il s’attirait déjà la sympathie de ses futurs petits fans : il s’appelait Chamalo. En duo, seul, ou avec ses deux petits bouts de choux, il passait de scène en scène et partout où il apparaissait les rires et les cris emplissaient son cœur d’un bonheur inouï. Et c’est ce même grand cœur qui lui intima quelques années plus tard de partager sa passion pour les arts du cirque à travers l’enseignement. Mais la scène pas question de l’abandonner. C’est pourquoi après une année conviviale et sympathique de cours assidus nait la Crazy Family, regroupant les plus talentueux de ses anciens élèves devenus artistes par la suite. Des liens se créent, son rêve devient peu à peu LEUR rêve. De l’émotion et de la joie éprouvée à chacune de leur prestation découla le désir irrépressible d’offrir à tous ceux qui n’en ont pas souvent la possibilité les sensations de la piste aux étoiles. L’idée est éblouissante et les rêves de chacun y trouvent naturellement leur place : les enfants, la scène, les projecteurs, les affiches… Dur labeur mais quel bonheur ! Et c’est ainsi que C’rayons de soleil, avènement d’un cirque social, a vu le jour un bel après-midi d’été où leur aventure a commencé !

Articles similaires

Etats généraux de l'enfant à Nancy

Texte: 

J'ai reçu une invitation de la mairie de Nancy pour participer à l'état généraux de l'enfant qui fête ses 10 ans cette année. Le rendez-vous a eu lieu à 16h00 rue michel Ney à l'auditorium. Et c'était la première fois que je vais faire une captation dans cette salle, à force je vais connaître toutes salles de Nancy. J'avais pas trop envie d'y aller parce que je ne savais pas en quoi cela consistait. Une fois arrivé au deuxième étage, je rentre dans la salle à moitié remplie. Une demi heure plus tard, il n'y a presque plus de place.

Une collègue étati déjà prête ,disponible à filmer tandis que j'installais tranquillement mon trépied acheter chez boulanger à moindre coût. Elle avait un super trépied qui doit valoir une fortune, et une caméra plus adaptée. Sa tête me disait quelque chose, où est-ce que j'ai déjà pu voir ce visage. Parfois, il faut un certain temps pour que la mémoire revienne. Ben oui, c'était l'année dernière, à la fête du 1 er mai à Maxéville avec le partie socialiste. C'est la journaliste de France 3.

Bref, monsieur Rossinot début son discours durant plus de 10 minutes, je laisse tourner la caméra en continu pour me concentrer sur ce qu'il dit. J'avoue qu'il y a certain point où je suis d'accord avec lui. Il est indéniable que la jeunesse actuel passe plus de temps sur les écrans, tous supports confondus (télé,ordinateur, téléphone portable, tablette), au lieu de lire tout simplement. En tant que père d'une fille de 10 ans, je me rends compte de cette situation, et là une question me traverse l'esprit.

Partant de ce constat, que peut-on faire ? Sachant, qu'aujourd'hui on ne peut echapper à internet et ce qu'il y a autour. C'est à dire , les mails, les devoirs sur le site de l'école, facebook (heureusement qu'elle n'a pas encore un compte), youtube et google. On est constamment connecter malgré tout. Sauf si on décide de se couper de cette technologie.

Il est alors proposer plusieurs atelier afin de pouvoir échanger des points de vues sans retenus. C'est une très bonne initiative. D'ailleurs, je devais voir Chantal Carraro mais comme le débat a durer plus d'une heure trente, je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin pour savoir comment je pouvais contribuer à l'état généraux de l'enfant à travers son atelier.

Il y avait de nombreuses questions dans la question. Tous les sujets étaient abordés comme le handicap, le sport, le lien entre les générations, la violence, l'école et l'amour. J'en oublie certainement mais comme j'ai pu filmer la table ronde, je vous suggère de regarder tranquillment cette vidéo avec attention. Je suis très content de pouvoir finalement filmer un débat aussi passionnant qu'est l'enfant.

J'ai aperçu de loin une connaissance qu'est Guy VANCON que je devrais certainement revoir au téléthon ce samedi au CILM organisé par le comité des fêtes du champ-le-boeuf présidé par Yves PINON, une animation gratuite pour contribuer à ma façon au téléthon 2012.

J'ai aussi coupé le débat en 3 parties afin que ce soit plus facile à regarder.

Nature En Fête édition 2021

Texte: 

Ce weekend s’est tenu au parc Sainte Marie la première grande manifestation de l’année : la 24eme édition de Nature en fête a eu lieu le 8 et 9 mai 2021.

Pendant ces deux jours, les habitants de la ville de Nancy et des alentours ont pu déambuler entre les différents stands des 52 exposants, à la recherche de la plante parfaite pour égayer leurs intérieurs. 

Nature en fête, c’est aussi un lieu d’échange entre les professionnels du jardinage et les particuliers à la recherche de conseils, tout cela dans une ambiance légère et décontractée. 

Le public heureux de pouvoir se regrouper à nouveau après plus d’un an sans manifestations de la sorte a applaudi les organisateurs et les exposants à deux reprises afin de dire merci. 

Le soleil étant au rendez-vous, les visiteurs ont afflué en nombre dès les premières heures de la journée, atteignant à certains moment le nombre maximal de la jauge autorisée : 7500 personnes simultanément. Pour réguler les flux de personnes, seules 3 des entrées du parc étaient ouvertes, avec passage obligatoire au gel hydroalcoolique. 

Le franc succès de ces deux jours, nous autorise à penser que nous pourrons retrouver les exposants pour une 25ème édition en 2022.

 

Concert M pokora au Zénith Nancy - J'ai reconnu que 2 chansons !!

Texte: 

Mercredi de la semaine dernière, j'ai gagné 2 places pour le concert de M Pokora grâce à L'opticienne COLIN à Nancy rue St-Jean près du magasin Morgan (je sais parce que j'emmène ma femme dans cette boutique de fringue). Le concert étati prévu à 20h, alors Lisa et moi sommes allés à 18h30 pour avoir une meilleur place. Mais à peine arrivé, qu'il y avait déjà 3 files d'attentes. Je prends mon mal en patience car c'est mon premier concert avec ma fille. Je connais le chanteur mais je ne suis pas un fan. Au bout d'une demi-heure de queue, on arrive enfin à passer le premier portail de fouille. On tate mon blouson pour voir si je n'ai pas quelque chose qui risque de blesser l'artiste.

On entre dans le zénith et je me dis qu'à 19h00 j'aurais de la place à l'intérieur, voir être tout près de la scène. Trop tard, les trois quart de la salle était rempli. Bon tant pis, on a trouvé de la place vers le fond d'où l'impossibilité de fournir une bonne vidé avec mon iphone. Hélas, j'avais oublié de prendre ma caméra. Je ne pense pas que j'aurais pu filmer le concert avec ma caméra.

Ce n'est pas tout, comme on n'a pas eu le temps de manger, je prends don un sandwich au stand, 6.50 € pour une boisson et un jambon beurre. J'en ai piqué la moitié à Lisa parce qu'elle ne pouvait plus terminer.

Le point positif de cette sortie est qu'un concert est plus marquant que le regarder à la télé. Il y avait beaucoup de balades pour les jeunes filles en délire dans la salle. J'ai trouvé que cela manquait un peu de rythme sur scène. Et pourtant quand on regarde les clips vidéos de ces chansons, on pourrait croie qu'au concert on retrouverait la même chose.

Le quart d'heure avant lma fin était plus dance. La pruve est que tout le monde s'est mis debout,même moi, que ce soit les pères ou les mères qui accompagnaient les enfantrs. J'ai apprécié ce passage. Quand à l'artiste, il est proche du public et joue aussi souvent qu'il peut avec celui-ci. Le pricipal est que ma fille soit heureuse de ce moment. Car comme dirait une publicité que j'ai vu à la télé pour une pub de carte bleu, le bonheur n'a pas de prix.

Apprenti et professionnel

Texte: 

La Communauté urbaine du Grand Nancy et les communes, avec la Maison de l’Emploi du Grand Nancy et la Mission Locale du Grand Nancy, s’engagent pour l’apprentissage. En 2011, face à un constat de dégradation de l’accès à l’emploi des jeunes, la Communauté urbaine du Grand Nancy et les 20 communes de l’agglomération ont proposé d’amplifier leur action en direction des 16-25 ans du territoire, par la mise en oeuvre d’un plan jeunes en 2011, piloté par la Maison de l’Emploi du Grand Nancy et la Mission Locale du Grand Nancy.

Parmi les mesures décidées et mises en place pour faciliter l’accès des jeunes à l’emploi, figure le développement de l’apprentissage. Afin de marquer leur engagement au titre de l’alternance des jeunes, le Grand Nancy et les communes proposent d’augmenter le nombre d’apprentis accueillis dans leurs collectivités territoriales. 93 jeunes ont ainsi pu bénéficier d’un contrat d’apprentissage en 2011 et 118 en 2012.
Il s’agit de confirmer la tendance à la hausse et de continuer à faire la promotion de l’apprentissage dans la fonction publique territoriale, en valorisant cette voie comme gage d’une insertion professionnelle réussie. Pour répondre à ce double objectif, la Communauté urbaine, les communes du Grand Nancy, et la Maison de l’Emploi du Grand Nancy-Mission Locale du Grand Nancy, organisent une soirée thématique « Apprenti…et pro ! »
le 3 décembre 2012, à 19h30
Salle des Fêtes de Nancy Gentilly
Les élus et les services Ressources Humaines des communes, les apprentis 2012 et les maîtres d’apprentissage, sont invités à ce temps fort de partage et d’échanges en faveur de l’apprentissage et de l’emploi. Sur scène, apprentis et maîtres d’apprentissage apporteront leurs témoignages.

cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers

Texte: 

Suite à l’intervention d’Yvette GAERTNER, Déléguée du Préfet Plateau de Haye, hier lors de la réunion associative CUCS 2013, je vous prie de trouver ci-joint le cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers. Ce cahier s’adresse aux associations et habitants. Les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr

François LAMY, Ministre délégué chargé de la Ville, a engagé le 11 octobre dernier à Roubaix une concertation afin de préparer la refonte de la politique de la ville. Celle-ci mobilise les élus, les services de l'Etat, des représentants du tissu associatif et du monde économique, et plus largement l'ensemble des partenaires de la politique de la ville. Il s'agit que chacun puisse faire bénéficier le gouvernement de son expertise et de son regard sur les grands enjeux urbains et sociaux.
Pour que le plus grand nombre puisse s'exprimer, des cahiers d'acteurs permettent en outre à l'ensemble des élus, mais également aux habitants et associations d'apporter leur contribution à la concertation.  

L'ACSé a adressé à son réseau territorial ces cahiers d'acteurs. Aussi, en avez vous probablement été également destinataires. Nous vous remercions de veiller à leur diffusion la plus large possible auprès des habitants et des associations avec lesquelles vous êtes en contact dans le cadre de vos fonctions, afin que ceux qui vivent la politique de la ville au quotidien et sur le terrain puissent s'exprimer et faire remonter leur point de vue ainsi que leur compétence d'usage. Leur expérience, leurs remarques et propositions pourront ainsi utilement nourrir la réflexion des membres de la concertation et alimenter le rapport qui sera remis au ministre à l'issue de celle-ci.
Pour ceux d'entre vous qui n'auraient pas reçu la trame du cahier d'acteurs à destination des habitants et des associations, vous la trouverez en pièce jointe du présent message. Elle peut également être téléchargée sur l'espace dédié à la concertation, accessible depuis les sites http ://www.territoires.gouv.fr/ et http ://www.ville.gouv.fr/
Afin de pouvoir être discutées par les membres de la concertation, les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr .
Avec nos remerciements anticipés pour votre participation à cette réflexion collective menée au bénéfice des habitants de nos quartiers,