Welcome Visitor:

CQFR N°44 Téléthon du Comité des Fêtes

Onglets principaux

Texte: 

Articles similaires

CQFR N°42 Départ de Stéphane Herveux

Texte: 

Après 15 ans de bons et loyaux services à Laxou où il était déjà à ce poste à responsabilités, Stéphane Herueux a décidé de se lancer un nouveau challenge en acceptant le poste à Épinal. « J’avais besoin de sortir de ma zone de confort », dit-il assis derrière son nouveau bureau à la mairie spinalienne. Pourtant, son poste précédent n’avait rien d’un long fleuve tranquille selon ses dires. « C’est l’une des rares villes en France à avoir deux zones sensibles prioritaires (ZSP). » Durant ces 15 années, il a été confronté à tous les degrés de la délinquance urbaine, « jusqu’à l’homicide ».

Des activités annexes

À Laxou, la police municipale est considérée comme primo intervenante, « nous étions les premiers sur toutes les interventions, c’est le rôle même de la police de proximité », avance l’officier. La police de proximité, ça le connaît puisqu’il rédige un mémoire sur la redéfinition de cette police. Parce qu’en parallèle à sa carrière de policier, Stéphane Herueux a repris ses études de droit à la faculté de Nancy. Depuis trois ans, il mène de front sa profession de policier et sa licence de droit, il suit les cours à distance ou sur les bancs de l’université. Et jusqu’à son intégration récente à Épinal, l’officier était également juriste d’un syndicat de police pendant 4 ans. « J’y ai pris beaucoup de plaisir, mais ça prend beaucoup de temps et avec ce nouveau défi qu’est Épinal, je ne pouvais pas continuer », explique le nouveau chef.

En revanche, Stéphane Herueux continue d’être instructeur à l’école de police de Nancy. « Je forme des gardiens qui viennent d’obtenir leur concours, des agents en remise à niveau et des futurs chefs de service. » Et il prépare le concours de directeur de police municipale qui « correspond au grade de commissaire ». Comment fait-il pour gérer toutes ces activités annexes ? « Je dors très peu », confie-t-il en souriant, quatre heures par nuit lui suffisent. De sa vie privée, il ne dira mot, consigne de la préfecture par mesure de sécurité.

Équilibre en prévention et répression

Originaire de Nancy, il a été affecté pour son premier poste à Maxéville après l’obtention de son concours en 98, pour ensuite filer en direction de Saint-Dizier (Haute-Marne) avec son quartier sensible du Vert-Bois. Tout au long de son parcours professionnel, il a connu la délinquance urbaine. « À Épinal, ce n’est pas le même type de délinquance, on est plus sur de la dégradation de biens, même des biens publics, j’étais assez surpris ».

L’important pour l’officier est de trouver un équilibre entre prévention et répression. « C’est quelque chose de capital, on ne peut pas être uniquement dans la prévention ni dans la répression. Michel Heinrich est plus tourné vers la prévention des risques. Il ne veut pas d’une police ‘’tout répressif’’.» D’ailleurs, la police municipale spinalienne n’est pas équipée d’armes létales.

L’objectif de Stéphane Herueux est de valoriser la police municipale. « Je ne suis pas là pour faire la révolution mais pour faire évoluer les choses. »

La fête des voisins 2012

Texte: 

Comme tous les ans a eu lieu la fête des voisins sur le hameau de la ferme, le quartier d'où je réside. Cette année, cette fête s'est déroulée sur la place de l'Alzette dont on peut voir la rangée de table derrière Yves Pinon adjoint au maire de Laxou venu en famille participer à notre fête des voisins.

Sur les 90 propriétaires du lotissement, il y avait environ 40 personnes inscrites qui hélas ne sont pas venus en même temps mais tout au long de la soirée qui a débuté vers 19h00 sans la pluie. Et en parlant de pluie, depuis voilà 3 années consécutives qu'elle nous arose à chaque fois que nous avons dréssé la table. Et à chaque fois, nous sommes obligé de tout déplacer.

Mais le principal est de faire connaissance avec ses voisins car durant toute l'année on se croise simplement en se disant bonjour sans prendre le temps de discuter ce qui est normal vu que chacun à ses activités. La fête des voisins est donc une opportinuité de rencontrer des voisins qu'on ne croise pratiquement pas. C'est une bonne initiative qu'il faudrait perpétuer car avec le temps plus personne ne prend justement le temps d'organiser cet évènement.

C'est pourquoi pour cette édition 2012, le hameau de la ferme a préféré organiser une soirée dinatoire. Chacun pouvait ainsi venir avec un plat ou une boisson et le partager avec les autres. Etant donné que je ne savais pas faire un plat, je suis venu avec un micro qui n'a servi pratiquement à rien vu que la pluie est venu gâché notre soirée.

Cependant, nous avons eu quelques surprises avec la présence de Mireille GAZIN et Michel BONAMOUR venus soutenir cette fête. Un peu plus tard dans la soirée, Laurent GARCIA Maire de Laxou est venu nous rejoindre.

C'est toujours avec plaisir de partager simplement avec convivialité ce moment.

Malheureusement, je n'ai pas pu filmer cette fête car le temps ne me l'a pas permis mais j'ai quelques photos à vous proposer et un tout petit film. pour votre information, vous pouvez retrouver les autres éditions de la fête des voisins sur le site en cliquant sur hameau de la ferme dans les tags.

Nous nous donnons donc rendez vous pour une prochaine édition.